Impulsions Femmes
Egalité Femmes / Hommes

Vous êtes ici : Accueil

Actualités

25 novembre 2018 : Journée internationale contre les violences faites aux femmes

Cette année, la Délégation départementale aux Droits des femmes et à l'Egalité (Préfecture des Deux-Sèvres) a souhaité mettre l'accent sur les violences sexistes et sexuelles dans l'espace public. Ce choix s'inscrit dans le contexte particulier du mouvement mondial #MeToo qui a permis une prise de conscience sur les violences sexuelles contre les femmes. Parallèlement à cette lame de fond internationale de libération de la parole des femmes, la France a adopté une loi contre les violences sexistes et sexuelles qui crée notamment une contravention d'outrage sexiste dans le cadre du harcèlement dans l'espace public.


Programme des actions à Niort :

  • Marche exploratoire de femmes le 20/11 dans un quartier prioritaire de la ville;

  • Exposition « Un regard ne suffit pas, témoins agissez ! »;

  • Campagne d'affichage de l'exposition dans 50 bus Tanlib, dans les abris-bus et sur des panneaux publicitaires;

  • Recueil de témoignages par 22 bénévoles d'Unis cité;

  • Volet culturel par Impulsions Femmes le samedi 24/11 à 10h30 au marché
    • spectacle "Silence, on harcèle" par la Compagnie du Chant de la carpe
    • brigade culturelle : inauguration fictive de la rue « Marguerite Martin »
    • échange-dédicace avec Albéric Verdon, auteur de « Marguerite Martin, première féministe des Deux-Sèvres »
  • Conférence-débat animée par la sociologue Johanna Dagorn « Violences sexistes et espace public »
    Le 26/11 à 18h00 dans le salon d'honneur de l'Hôtel de ville.
    L'étude « violences sexistes et espace public » est issue d'une enquête réalisée par Johanna Dagorn et deux autres sociologues, Patrice Alessandrin et Laëtitia César-Franquet, auprès de 10 000 femmes en Nouvelle Aquitaine.

Ces manifestations sont réalisées en partenariat avec l'association Impulsions Femmes, la Communauté d'Agglomération du Niortais, la ville de Niort, Tanlib et Unis-cité.

Table ronde sur les mutilations sexuelles

Retour sur la conférence du 9 novembre au Moulin du Roc à Niort

 

Cette conférence aura été menée par Impulsions Femmes en partenariat avec l'association les Orchidées Rouges de la région de Bordeaux et avec la participation de Mme la Médecin Cheffe Ghada Hatem-Gantzer de la Maison des Femmes à St Denis.

Mme Hatem nous a apporté les informations suivantes: 14% des femmes de ses consultations qui accouchent sont excisées.

Le film « Dounia « sorti en 2005 en faisant scandale, racontant l'histoire d' une danseuse égyptienne l'a profondément marquée et incité à monter son projet avec la Maison des Femmes.
Il s'agit d 'un planning familial d'un genre nouveau, c'est à dire un endroit où les femmes n'ont pas l'impression d'aller à l'hôpital mais un endroit où elles ont une prise en charge globale et coordonnée. En effet il y a 3 unités : une unité Planning, une unité Violences, une unité Mutilations. Ces unités communiquent entre elles , il est important de coordonner ces femmes dans les différents aspects.

Si elle devait lancer un message , ce serait de renouveler ce genre de structure sur tout le territoire.
Mme Hatem effectue de la chirurgie réparatrice mais comme l'explique le livre de Marie-Jo Bourdin « les blanches ne sont pas frigides », la chirurgie réparatrice doit être placée à sa juste place, elle ne suffit pas à elle seule à reconstruire les femmes. Les femmes excisées peuvent avoir du plaisir donc pas forcément besoin de toutes les opérer. C'est à elles de décider.
Elle insiste sur un vrai combat urgent à mener : protéger la prochaine génération.

Ces propos sont confirmés par l'expérience personnelle de Mme Claire Moraldo, Présidente des Orchidées Rouges (région de Bordeaux). Originaire de Côte d'Ivoire, elle a été excisée par sa tante, ce qui a eu un impact sur sa vie de femme : elle pensait être « normale » jusqu'à son premier rapport sexuel avec un blanc. Cela a créé de l'appréhension chez elle mais ensuite elle s'est fait reconstruire et cela l'a soulagée, elle a pu dire qu'elle avait été excisée ; à partir de ce moment et elle s'est sentie réellement femme. Elle a aussi participé à un groupe de paroles et par la suite elle a monté son association pour aider les femmes par la parole et les aider à être autonomes économiquement.
Son association a le projet de monter un événement début 2018 pour mettre en scène des femmes victimes de violences et des groupes de paroles vont être mis en place aussi. Autre projet : une conférence avec le docteur Foldes sur sa technique de reconstruction.

Ensuite Magaly Ghanem, coprésidente du Planning Familial départemental est intervenue sur les problématiques locales.

Un débat fort émouvant et enrichissant, un seul regret que les participant.e.s n'aient pas été plus nombreux.ses.
A noter toutefois la participation de Mme Duvignau, déléguée départementale droits des femmes et nous l'en remercions.

Retour en images

Retour en image de la semaine de l’égalité à Frontenay Rohan-Rohan, première édition du Printemps de l’égalité.

Nous avons proposé différents outils culturels durant ces deux semaines destinés à tous les types de publics.
Des nouveaux outils ont été montrés au public à l’occasion comme l’exposition « Mâle-Femelle ou la manipulation des corps », la première du théâtre-forum « CV-Constructions variables » dénonçant les inégalités dans le monde professionnel.

Des valeurs sûres ont été rejouées comme le « Cabaret en tous genres », la lecture publique de « Syngué Sabour » afin de permettre à certain-e-s de re-découvrir ces créations qui abordent les constructions culturelles du masculin/féminin dans différentes sociétés sur des tons sensiblement différents.

En partenariat avec la bibliothèque de Frontenay Rohan-Rohan, l’atelier lecture a été présenté aux enfants et aux parents avec de nouveaux ouvrages fiancés par la Fondation CEAPC et l’Union Européenne.

Une expérience riche en échange, débat, des jours de convivialité, de bonne humeur tout en réfléchissant à créer une culture de l’égalité des sexes.
Une expérience qui est amenée à se répéter en 2015 dans à Frontenay Rohan-Rohan et d’autres communes de la ruralité.

2014-10-08 21.03.41 v  2014-10-08 21.55.52 v  2014-10-10 20.59.39 v  2014-10-10 21.27.46 v  2014-10-10 22.00.23 v

Lutte contre les violences

Du 21 novembre au 3 décembre, Impulsions Femmes se mobilise !!


Impulsions Femmes présente avec ses partenaires : 
  • le 21 novembre à 20 heures : lecture de Singué Sabour, Maisons des arts de Brioux sur Boutonne
  • le 24 novembre à 10h30 : lecture du conte "Le château de sable" par la Compagnie du Mauvais genre, salle des Pas Perdus, Palais de justice de Poitiers, en partenariat avec le rectorat de Poitiers, la Direction Régionale du droit des femmes et le Collectif HF et le tribunal de Poitiers
  • le 25 novembre à 19h30 : lecture de Singué Sabour, Moulin du Marais à Lezay, en partenariat avec l'union régionale des foyers ruraux et le Conseil Régional.
  • le 3 décembre à 20h00 : débat sur la lutte contre les violences faites aux femmes, Maison des arts de Brioux sur Boutonne, en partenariat avec l'ADAPEI, le Planning Familial et La Maison des arts de Brioux sur Boutonne

Liens utiles


Crédits photos :
Jacques Pommier

Où nous trouver ?

ou-nous-trouver

Coordonnées

picto-adresse 13 E, rue Louis Braille
79000 Niort 
picto-tel 06 70 04 99 82
picto-nom

Madame Christine Antoine

picto-mail impulsionsfemmes@orange.fr

Gardons le contact