Impulsions Femmes
Egalité Femmes / Hommes

Vous êtes ici : > > Edito : 2018, Femmes et Espace public

Edito : 2018, Femmes et Espace public


Sous une apparente mixité Femmes-Hommes, l’Espace public est loin d’être égalitaire, à l’image d’une société encore profondément patriarcale.

Fidèle à sa vocation, Impulsions Femmes, association culturelle féministe, a donc choisi comme nouvelle thématique « Femmes et Espace public »

Villes, territoires ruraux, quartiers, espaces péri-urbains,… les Femmes doivent occuper l’Espace public du bassin niortais et toute l’année !

Impulsions Femmes propose une version revisitée de son Festival grâce à une Caravane itinérante proposant de nombreux événements : concerts, lectures, expositions, soirées cinéma / débats, conférences... qui se succèdent au gré des mois, disséminés sur notre territoire.

 Pourquoi cette thématique militante ?

Comme le géographe Yves Raibaud, nous constatons que « La Ville est faite par et pour les hommes ». Et l’expérience de la Ville n’est pas la même que l’on soit un homme ou une femme : les hommes occupent l’Espace public, les femmes le traversent !

 Quelques chiffres et données…parmi d’autres :

  • 100 % des utilisatrices des transports en commun interrogées ont subi au moins une fois dans leur vie des violences sexistes et sexuelles
  • 82 % des Françaises de moins de 17 ans ont été victimes de harcèlement de rue
  • 75 % des budgets publics destinés aux loisirs profitent aux garçons : skate-parks, city-stades, street art, maisons des Jeunes,…
  • 75 % des dépenses publiques concernant les équipements sportifs bénéficient aux garçons (ex : le terrain de basket « Niort Plage » à la Brèche a été fréquenté pendant l’été 2017 par 99 % de garçons/hommes)
  • 40 % des sans-abris sont des femmes : elles sont invisibles et particulièrement exposées aux violences notamment sexuelles
  • 2 % des rues portent des noms de femmes (sans parler des noms d’établissements scolaires, de stations de métro, des statues,…)

Dès la cour de récréation, la répartition de l’espace entre filles et garçons est inégalitaire. Les conseils de quartiers entre élu.e.s et urbanistes sont souvent exclusivement masculins. L’égalité de genre est absente des cursus d’urbanisme et d’architecture.

Et l’avenir sera-t-il meilleur ? Pas si sûr : la Ville Durable creuse les inégalités ! On pourrait continuer longtemps cette litanie funeste...

Quelques conséquences de ces inégalités 

Les parents apprennent très tôt aux filles que l’Espace public est dangereux pour elles et les confortent ainsi dans un sentiment d’insécurité. L’entrée dans l’adolescence marque donc pour les filles une forme de retrait de l’Espace public qui s’associe à une relégation à l’espace privé. Filles et femmes développent également des techniques d’évitement et de contournement (le soir et la nuit notamment).

Hélas, la plupart des hommes et certaines femmes également ignorent ce problème qui leur est invisible. 
Et les femmes ne relèvent pas une situation si ancrée qu’elle en est devenue « normale ». 

Les choses bougent enfin !

Depuis peu, géographes, urbanistes, élu.e.s, sociologues, associations, citoyen.ne.s… s’intéressent à la question de la place des femmes dans l’Espace public et se mobilisent pour travailler sur l’environnement et rendre les espaces publics plus accueillants et plus égalitaires (via des marches sensibles par exemple)
 
L’utilisation des squares, des bancs, des vélos, des jardins partagés, des équipements sportifs,…est analysée sous l’angle de l’Egalité Femmes-Hommes. Les politiques publiques et budgétaires commencent à intégrer la dimension de l’Egalité Femmes-Hommes (Cf Gender Budgeting ou budget sensible au genre).

En octobre 2016, la Mairie de Paris publie un guide « Genre et Espace public » à destination des urbanistes. Ces directives ont été intégrées au cahier des charges du projet de réaménagement de 7 grandes places parisiennes via une « clause de genre ». Dans le même esprit, le Conseil de Paris décide en mars 2017 d’interdire les publicités sexistes des supports municipaux d’affichage publicitaire.

Impulsions Femmes salue ces démarches positives pour équilibrer les rapports de genre en ville. Et puis la parole des femmes se libèrent dans le monde entier après des millénaires de domination masculine et de contrôle du corps féminin !

ð  Impulsions Femmes se réjouit de ces évolutions et apporte sa contribution à cette lutte essentielle loin d’être achevée. Pour faire évoluer les mentalités, pour impulser et nourrir des débats, pour proposer des actions militantes et culturelles et rendre les femmes visibles en toute liberté et sécurité dans l’Espace public.

Nous agissons, comme à notre habitude, en partenariat avec les pouvoirs publics, les collectivités locales, les associations, les artistes, les entreprises, les citoyen.ne.s,… La bienveillance collective et la mixité égalitaire dans l’Espace public sont des remparts contre les  Violences.

L’Egalité Femmes-Hommes dans l’Espace public est un combat collectif, exaltant et de longue haleine : rejoignez-nous et unissons nos forces !

Bénédicte Brandet, Présidente, et toute l’équipe d’Impulsions Femmes

Liens utiles


Crédits photos :
Jacques Pommier

Où nous trouver ?

ou-nous-trouver

Coordonnées

picto-adresse 13 E, rue Louis Braille
79000 Niort 
picto-tel 06 70 04 99 82
picto-nom

Madame Christine Antoine

picto-mail impulsionsfemmes@orange.fr

Gardons le contact